Informations pratiques

Recherche

Centre de Référence Maladies Rares Syndrome Néphrotique Idiopathique (CRMR SNI) - Nice

logo tel   04 92 03 79 17   logo mail   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
frendeites

SEL1Le régime sans sel est nécessaire lorsque le syndrome néphrotique est en poussée afin d'éviter les oedèmes ou pour en limiter l'importance. Il est également nécessaire lors d'une corticothérapie à fortes doses pour éviter une hypertension artérielle. Par contre, le régime peut être élargi lorsque la dose de corticoïdes est inférieure à un demi-milligramme par kilogramme de poids un jour sur deux.
Contrairement à ce que certains personnes pensent, le sel dans l'alimentation n'est pas responsable des rechutes et il n'y a pas de raisons de poursuivre le régime sans sel après arrêt du traitement corticoïde.


Le sodium (ou Na) est contenu dans le sel que l’on ajoute aux aliments pour leur donner du goût et/ou pour les conserver. Ainsi, du sel est ajouté dans tous les aliments cuisinés et dans toutes les conserves, sauf les conserves spéciales « pauvres en sel ». Il y a également du sodium de façon naturelle dans de nombreux aliments comme le lait, la viande, le poisson, les oeufs, le fromage et en faible quantité dans certains légumes.

 
Certains aliments très salés sont interdits

Parmi les viandes et les poissons : la charcuterie, le jambon, les pâtés, les rillettes, les viandes et poissons fumés, les crustacés comme le crabe et les crevettes, les oeufs de poissons, toutes les conserves, le poisson pané surgelé.
Parmi les laitages : tous les fromages non frais sauf les fromages sans sel.
Parmi les céréales : le pain et les biscottes, les biscuits variés, les biscuits d’apéritif, les céréales de petit-déjeuner (corn flakes, Rice-Crispies, flocons d’avoine), les pâtisseries du commerce.
Parmi les légumes : tous les légumes en boîte, les pommes chips, pommes dauphine, les plats cuisinés du traiteur ou surgelés, les potages tout prêts en boîte ou en sachet, les olives, les cornichons en boîte. Certaines conserves de légumes sont préparées « sans sel ». La teneur en sodium est indiquée sur la boite ou sur l’emballage pour des légumes sous vide.
Parmi les corps gras : le beurre salé, la plupart des margarines, le lard.
Parmi les boissons : les jus de tomate, les jus de légumes, certaines eaux en bouteille (Vichy, St-Yorre, Badoit).
D’autres aliments sont riches en sel, en particulier le sel de céleri, la moutarde, les sauces du commerce, les bouillons, la levure chimique.

 

Quels sont les aliments permis dans le régime pauvre en sel ?

Tous les aliments « nature » non cuisinés de façon industrielle, conservés par le froid (surgelés ou congelés) ou sous vide. L’étiquette indique si du sel a été ajouté.
Les aliments diététiques ou de régime pour lesquels il est indiqué « à teneur en sodium réduite ou très réduite », c'est-à-dire contenant 40 à 120 milligrammes de sodium pour 100 grammes d’aliment. On peut ainsi trouver des fromages, des pâtés, du jambon, des biscottes, des biscuits, de la moutarde, des cornichons, de la sauce tomate, des céréales pour le petit déjeuner, des margarines, des boissons variées, du chocolat.